Même guérie une personne peut avoir un taux non détectable du virus dans le sang et si les défenses immunitaires s’abaissent le virus peut recommencer son cycle de multiplication et donner ou pas des symptômes.

Des cas de réinfection par un nouveau virus sont encore flous et les experts ne semblent pas partager le même avis sur la question car l’immunité acquise devrait nous protéger dans cette situation.

Pin It

Tiktok

 

Facebook

Parolesdevie.bf

Ce site vous est offert par l'Abbé Kizito NIKIEMA, prêtre de l'archidiocèse de Ouagadougou (Burkina Faso).

TPL_BACKTOTOP