L'inceste pour raison d'alliance

« L’inceste désigne des relations intimes entre parents ou alliés, à un degré qui interdit entre eux le mariage » [1]. Il n'est pas permis d'avorter une grossesse issue d'une relation incestueuse. La parenté est aussi créée par les liens du mariage : c'est l'affinité ou l'alliance. Cette parenté constitue des empêchements au mariage. Y contrevenir est un inceste. Saint Paul montre la gravité de ce type d'inceste aussi qui ne doit pas avoir droit de cité parmi les chrétiens :

« On n'entend parler que d'inconduite parmi vous, et d'une inconduite telle qu'il n'en existe pas même chez les païens; c'est à ce point que l'un de vous vit avec la femme de son père ! Et vous êtes gonflés d'orgueil ! Et vous n'avez pas plutôt pris le deuil, pour qu'on enlevât du milieu de vous celui qui a commis cet acte ! Eh bien ! moi, absent de corps, mais présent d'esprit, j'ai déjà jugé, comme si j'étais présent, celui qui a perpétré une telle action. Il faut qu'au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit, nous étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus, nous livrions cet individu à Satan pour la perte de sa chair, afin que l'esprit soit sauvé au Jour du Seigneur. Il n'y a pas de quoi vous glorifier ! Ne savez-vous pas qu'un peu de levain fait lever toute la pâte ? » (1 Co 5, 1-5)

L’Écriture sainte ne manque pas de dénoncer l'inceste par affinité :

 

Note : 

[1] Catéchisme de l’Église Catholique, n°2388-2389.