Paroles de vie

Le mariage Chrétien et les religions

Plan de l'article : 1. Position de Justforcatholics.org - 2. Réponse catholique

 

1. Position de Justforcatholics.org

Question 28: Est-ce juste pour une Chrétienne d'épouser un Catholique (ou inversement) ? Pourquoi ?

Réponse: Le mariage chrétien est une alliance pour la vie entre un homme et une femme. Leur unité doit être semblable à la relation qui unit Christ et Son Epouse, l'Eglise (Ephésiens 5:22-23). Ils ne peuvent pleinement accomplir cette unité que s'ils sont unis spirituellement dans une foi et un amour communs pour Jésus-Christ. Si ce n'est pas le cas, il ne peut en résulter que de la discorde et une souffrance indicible. "Deux hommes marchent-ils ensemble, sans en être convenus ?" (Amos 3:3).

La Bible présente clairement la volonté de Dieu concernant le mariage, et nous serions sages de suivre ses instructions. Les citations suivantes démontrent que Dieu ne permet pas à Ses enfants de se marier avec des conjoints qui ne partagent pas leur foi chrétienne:

"Tu ne contracteras point de mariage avec ces peuples, tu ne donneras point tes filles à leurs fils, et tu ne prendras point leurs filles pour tes fils ; car ils détourneraient de moi tes fils, qui serviraient d'autres dieux, et la colère de l'Eternel s'enflammerait contre vous: il te détruirait promptement" (Deutéronome 7:3-4).

"Ne donnez donc point vos filles à leurs fils et ne prenez point leurs filles pour vos fils, et n'ayez jamais souci ni de leur prospérité ni de leur bien-être, et ainsi vous deviendrez forts, vous mangerez les meilleures productions du pays, et vous le laisserez pour toujours en héritage à vos fils. Après tout ce qui nous est arrivé à cause des mauvaises actions et des grandes fautes que nous avons commises, quoique tu ne nous aies pas, ô notre Dieu, punis en proportion de nos iniquités, et maintenant que tu nous as conservé ces réchappés, recommencerions-nous à violer tes commandements et à nous allier avec ces peuples abominables ? Ta colère n'éclaterait-elle pas encore contre nous jusqu'à nous détruire, sans laisser ni reste ni réchappés ?" (Esdras 9:12-14).

"Alors Schecania, fils de Jehiel, d'entre les fils d'Elam, prit la parole et dit à Esdras: Nous avons péché contre notre Dieu, en nous alliant à des femmes étrangères qui appartiennent aux peuples du pays. Mais Israël ne reste pas pour cela sans espérance" (Esdras 10:2).

"Faut-il donc apprendre à votre sujet que vous commettez un aussi grand crime et que vous péchez contre notre Dieu en prenant des femmes étrangères ?" (Néhémie 13:27).

"Juda s'est montré infidèle, et une abomination a été commise en Israël et à Jérusalem ; car Juda a profané ce qui est consacré à l'Eternel, ce qu'aime l'Eternel, il s'est uni à la fille d'un dieu étranger. L'Eternel retranchera l'homme qui fait cela" (Malachie 2:11-12).

L'apôtre Paul donne l'avis suivant à une veuve chrétienne qui souhaite se remarier: "Une femme est liée aussi longtemps que son mari est vivant ; mais si le mari meurt, elle est libre de se marier à qui elle veut ; seulement, que ce soit dans le Seigneur" (1 Cor. 7:39). Elle peut se marier à l'homme de son choix, à condition que ce soit "dans le Seigneur". Cette expression employée par Paul veut dire que son éventuel mari doit être un Chrétien.

La Bible établit un principe général: les Chrétiens ne doivent pas "se mettre avec des infidèles sous un joug étranger". Cela signifie qu'ils ne doivent pas s'associer ni se marier avec des gens qui ne croient pas en l'Evangile de Christ: " Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité ? Ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?" (2 Cor. 6:14). Un Chrétien ne peut donc épouser qu'une Chrétienne, et réciproquement. C'est une désobéissance à la Parole de Dieu que d'épouser un conjoint qui n'est pas Chrétien. Dieu n'aime pas ces mariages mixtes !

Ayant établi ce principe, nous devons bien savoir si un Evangélique et un Catholique sont des Chrétiens véritables. Commençons par l'Evangélique ! Est-il (elle) Chrétien(ne) ? Pas nécessairement ! Le fait d'être né dans une famille chrétienne, ou même d'appartenir à une bonne église chrétienne, ne fait pas automatiquement de vous un Chrétien ! En outre, beaucoup d'églises évangéliques ou protestantes sont apostates, et on ne peut plus considérer leur enseignement comme conforme à la Bible. Que chacun s'examine donc soi-même, pour savoir s'il est dans la foi !

Qu'en est-il du Catholique ? Un Catholique est-il Chrétien ? Là encore, pas nécessairement. Parce que les Catholiques appartiennent à une Eglise apostate qui a perverti l'Evangile de Christ, ils ont toutes les raisons de douter de leur salut. Les Catholiques qui suivent fidèlement les enseignements du Vatican ne sont pas Chrétiens, parce qu'ils s'appuient sur un faux Evangile. J'ai déjà parlé de cette question vitale dans un autre article.

En un mot, puisque la Bible ne permet pas à un Chrétien d'épouser un non-Chrétien, un Chrétien évangélique, s'il est réellement converti, ne peut pas épouser une Catholique, si elle n'est pas réellement convertie (et réciproquement).

J'aimerais ajouter un mot personnel à l'attention des Chrétiens évangéliques qui pourraient lire cet article. Le choix de votre conjoint est l'une des décisions les plus importantes que vous aurez à prendre dans votre vie. Une erreur pourrait vous être fatale, et ses conséquences dureront toute la vie. Ne laissez pas l'amour romantique vous aveugler. Votre responsabilité est claire. Vous prouverez de cette manière si vous aimez Dieu par-dessus tout. Que Dieu vous donne la force de Lui rester fidèle !

Je voudrais aussi adresser une sincère parole d'encouragement aux Catholiques. Je ne veux pas vous demander de faire des compromis avec votre foi, par amour pour votre petit(e) ami(e) Chrétien(ne). Mais je vous exhorte à examiner votre religion à la lumière de la Sainte Parole de Dieu, la Bible. Le Seigneur vous fera peut-être grâce, et vous conduira au salut par la connaissance de Jésus-Christ. Vous serez alors libre de vous marier en Christ. Que Dieu remplisse votre cœur de joie !

© Dr Joseph Mizzi. Used by permission. Source : http://www.justforcatholics.org/fr28.htm (05/04/2020)

2. Réponse catholique

Les passages qui interdisent formellement le mariage entre un Israélite et une personne d'une autre nation sont tous de l'Ancien Testament (cf. les versets cités dans le texte : Amos 3, 3 ; Deutéronome 7, 3-4; Esdras 9, 12-14; Esdras 10, 2 ; Néhémie 13, 27 ; Malachie 2, 11-12). Dans l'Ancien Testament, il y avait beaucoup d'interdits (e.g. ne pas manger de la viande de porc, etc.) qui avaient pour but de garder le peuple d'Israël dans une certaine pureté dans l'attente du Messie. Toutes ces prescriptions ont été abolies par Jésus-Christ qui a inauguré un Nouveau Testament. Il convient donc d'abandonner désormais ces pratiques dépassées.

Au sujet du mariage, il y a le passage de 2 Co 6, 14-16 qui est souvent cité par ceux qui interdisent le mariage entre un chrétien et quelqu'un d'une autre confession religieuse : « Ne formez pas d'attelage disparate avec des infidèles. Quel rapport en effet entre la justice et l'impiété ? Quelle union entre la lumière et les ténèbres ? Quelle entente entre le Christ et Béliar ? Quelle association entre le fidèle et l'infidèle ? Quel accord entre le temple de Dieu et les idoles ? ». Toutefois, ce passage ne concerne pas le mariage mais la conspiration pour faire un quelconque mal.

Car, on lit dans 1 Co 7, 13-14 qu'il est possible qu'un chrétien (une chrétienne) épouse un non chrétien (une non chrétienne) : « Une femme a-t-elle un mari non croyant qui consente à cohabiter avec elle, qu'elle ne répudie pas son mari. En effet le mari non croyant se trouve sanctifié par sa femme, et la femme non croyante se trouve sanctifiée par le mari croyant. Car autrement, vos enfants seraient impurs, alors qu'ils sont saints ! ».

Il y a même un exemple concret dans la Bible. Il s'agit de Timothée, « fils d'une juive devenue croyante, mais d'un père grec » (Ac 16, 1). La Bible précise que son père n'était pas croyant. Saint Paul dit en effet : « J'évoque le souvenir de la foi sans détours qui est en toi, foi qui, d'abord, résida dans le cœur de ta grand'mère Loïs et de ta mère Eunice et qui, j'en suis convaincu, réside également en toi » (2 Tm 1, 5).

En conséquence, interdire le mariage entre chrétiens et personnes d'autres religions est tout sauf conforme à la volonté de Dieu. Toutefois, au regard des difficultés qui existent pratiquement, comme les pressions à abandonner la foi chrétienne qui peuvent advenir à tout moment de la vie du couple, il faut réfléchir par deux fois avant de s'engager dans de telles unions.

Pin It

Newsletter

Inscrivez-vous pour être avisé de nos nouvelles publications.
Je prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre : je te propose la vie ou la mort, la bénédiction ou la malédiction. Choisis donc la vie !

_Deutéronome 30, 19

 

http://parolesdevie.bf

Login Form

Parolesdevie.bf

Ce site vous est offert par l'Abbé Kizito NIKIEMA,
prêtre de l'archidiocèse de Ouagadougou.

Lire plus

www.catholique.bf

Suivez-nous sur Twitter

Suivez-nous sur Facebook