Paroles de vie

Pourquoi n’importe quel baptisé ne peut-il pas diriger la messe du dimanche ?

« L’Eucharistie [la messe] du dimanche fonde et sanctionne toute la pratique chrétienne. C’est pourquoi les fidèles sont obligés de participer à l’Eucharistie les jours de précepte, à moins d’en être excusés pour une raison sérieuse (par exemple la maladie, le soin des nourrissons). […] Ceux qui délibérément manquent à cette obligation commettent un péché grave. La participation à la célébration commune de l’Eucharistie dominicale est un témoignage d’appartenance et de fidélité au Christ et à son Église. Les fidèles attestent par là leur communion dans la foi et la charité. Ils témoignent ensemble de la sainteté de Dieu et de leur espérance du Salut. Ils se réconfortent mutuellement sous la guidance de l’Esprit Saint » (Catéchisme de l’Église Catholique, n° 2181-2182). Les fidèles sont également encouragés à participer à la messe en semaine.

Cependant, il ne suffit pas de savoir comment dire la messe pour la célébrer effectivement, même les autres jours de la semaine, dans son quartier ou dans une église personnelle. D’ailleurs, la construction d’une église catholique requiert l’approbation de l’évêque. En outre, toutes paroles et les indications pour la célébration sont données dans le livre appelé Missel Romain.

La célébration de l’Eucharistie est exclusivement réservée aux prêtres et aux évêques qui ne sont pas frappés d’interdiction par l’Église. Ils ont été dûment formés, et ont reçu le sacrement de l’ordination qui les configure au Christ prêtre : « dans le service ecclésial du ministre ordonné, c’est le Christ lui-même qui est présent à son Église en tant que Tête de son corps, Pasteur de son troupeau, grand prêtre du sacrifice rédempteur, Maître de la Vérité. C’est ce que l’Église exprime en disant que le prêtre, en vertu du sacrement de l’Ordre, agit in persona Christi Capitis » (Catéchisme de l’Église Catholique, n°1548).

Dans les endroits où il manque de prêtre, des « célébrations de la Parole » sont organisées par un diacre, un catéchiste ou une personne ayant reçu une autorisation expresse, en suivant les dispositions en vigueur dans le diocèse. Elles sont souvent accompagnées de la distribution de la communion consacrée au préalable par un prêtre. Cependant, il ne s’agit pas d’une messe, mais bien d’une « célébration de la Parole ».

Tous les fidèles chrétiens peuvent pourtant diriger les autres formes de prière (prière avant et après le repas, prière en famille, en CCB, dans les mouvements ou les groupes de prières, etc.).

Les évêques et prêtres catholiques ont la succession apostolique, c’est-à-dire que les premiers Apôtres de Jésus ont, par l’imposition des mains, ordonné des prêtres et des évêques (bishop en anglais), qui ont ordonné à leur tour des prêtres et des évêques, et ainsi de suite, de façon ininterrompue jusqu’à ce jour. Les autres personnes qui portent le titre d’évêque ou de bishop ainsi que les pasteurs des églises non catholiques n’ont pas cette succession apostolique. C’est pourquoi, en dehors des prêtres catholiques, quelles que soient les paroles prononcées, le pain et le vin ne peuvent jamais devenir le Corps et le Sang du Christ (Eucharistie). Par ailleurs, le fait d’attenter, sans être prêtre, une célébration liturgique du Sacrifice eucharistique, ou de la simuler est une offense grave (graviora delicta) contre la sainteté du très vénérable Sacrifice et sacrement de l’Eucharistie (cf. Redemptoris sacramentum, n° 172).

****

Prière à Notre-Dame du Sacerdoce

Vierge Marie,
Mère du Christ prêtre,
Mère des prêtres du monde entier,
Vous aimez tout particulièrement les prêtres,
Parce qu’ils sont les images vivantes
De votre fils unique.

Vous avez aidé Jésus par toute votre vie terrestre,
Et vous l’aidez encore dans le Ciel.
Nous vous en supplions, priez pour les Prêtres,
Priez le père des Cieux
Pour qu’il envoie des ouvriers à sa moisson.

Priez pour que nous ayons toujours des prêtres,
Qui nous donnent les sacrements,
Nous expliquent l’Évangile du Christ,
Et nous enseignent à devenir de vrais enfants de Dieu.

Vierge Marie, demandez vous même à Dieu le Père,
Les prêtres dont nous avons tant besoin,
Et puisque votre cœur a tout pouvoir sur lui,
Obtenez-nous, ô Marie,
Des prêtres qui soient des saints.
Amen !

Pin It

Newsletter

Inscrivez-vous pour être avisé de nos nouvelles publications.
Je prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre : je te propose la vie ou la mort, la bénédiction ou la malédiction. Choisis donc la vie !

_Deutéronome 30, 19

 

http://parolesdevie.bf

Login Form

Parolesdevie.bf

Ce site vous est offert par l'Abbé Kizito NIKIEMA,
prêtre de l'archidiocèse de Ouagadougou.

Lire plus

www.catholique.bf

Suivez-nous sur Twitter

Suivez-nous sur Facebook